Bérénice Berthelot

Rencontre avec Bérénice,
directrice de la Grotte aux géants de cristal, la grotte de la Salamandre.

« La grotte est une cathédrale de lumières qui enchante les visiteurs. »

- Bérénice Berthelot, directrice -

Bérénice Berthelot

Directrice éclairée de la Grotte de la Salamandre.

Vous avez fait le choix d’éclairer la grotte par des jeux de couleurs, pourquoi ce choix ?

La grotte dispose comme ses consoeurs de concrétions, stalactites, stalagmites, et la couleur est un moyen de les faire ressortir. On voit donc nettement mieux les détails du relief. Il y a aussi une raison scientifique puisque contrairement au blanc, la couleur permet de ralentir le développement des végétaux comme les mousses qui abiment les concrétions. Enfin et c’est important pour nous, l’usage de la couleur consomme deux fois moins d’énergie. Le résultat n’en est que plus spectaculaire, l’ambiance est féérique et permet de laisser son imagination divaguer. Beaucoup de nos visiteurs s’amusent à interpréter certaines formes ! C’est assez magique, drôle parfois, on repart avec de belles images et le sourire.

Vous proposez une visite insolite, « les Coulisses de la Salamandre », pouvez-vous nous en dire plus ?

« Les coulisses de la Salamandre » est une visite en mode spéléologie qui a lieu 2 fois par jour. Pendant 2h30 vous explorez de manière un peu sportive les parties non aménagées de la grotte (mais sécurisées). Cette visite ludique est encadrée par des spéléologues confirmés qui sont ravis de partager leur passion de la géologie. Pont de singe, tunnel, puit… les aménagements sont adaptés à ces conditions de visite moins classiques !

Nous avons une autre activité à sensations qui s’appelle le Grand Rappel. Il s’agit d’une descente de 50 mètres dans l’Aven, c’est un grand succès également.

Une grotte grandiose et spectaculaire de l’extérieur à l’intérieur.

« La Salamandre est la seule grotte de France qui permet d’avoir suffisamment de stabilité pour voler. »

- Bérénice Berthelot, directrice -

L’Aéroplume, une expérience à vivre exclusivement au mois d’avril (sur demande).

Comment vous est venue cette idée folle de l’aéroplume, un ballon gonflé d’helium, pour visiter la grotte ?

Le premier à vivre cette expérience planante était Nicolas Hulot dans son émission Ushuaïa Nature, sur l’île de Bornéo en Malaisie.
Nous participons chaque année à la Journée nationale des grottes, dont les bénéfices sont reversés à l’association Les Enfants de la Lune. La première année un artiste a traversé la grotte de part en part sur une slackline. La seconde année nous nous interrogions sur le type d’événement que nous pourrions organiser quand Daniel Lelièvre, le dirigeant de la grotte, a eu la chance de rencontrer le concepteur du ballon Jean-Pierre David. L’inventeur a accepté de faire un vol de démonstration avec l’aéroplume. Le public a été tellement touché par la poésie de ce spectacle qu’il a souhaité voler lui aussi. Nous avons d’abord fait des tests en interne avec notre équipe puis avons ouvert cette possibilité au grand public, chaque année, au mois d’avril. C’est comme ça que ce qui devait être un événement temporaire est devenu récurrent. C’est une expérience inédite, on a la sensation de voler dans la grotte, de faire corps avec elle. On est guidé en bas par corde pour éviter de toucher les concrétions et c’est au final très simple, il suffit de pagayer pour avancer. C’est d’ailleurs une expérience assez proche d’une exploration sous-marine, très zen, on se laisse porter et on peut approcher au plus près sans déranger ni dégrader le milieu.

Un écrin de nature où l’on accède à pied par un sentier de 700 mètres

Vous êtes dans un milieu naturel sensible, avez-vous du adapter votre activité à cet environnement fragile ?

Nous sommes très attentifs à la protection de l’environnement. La beauté du site tient à l’intérieur de la grotte mais aussi à la nature extérieure qui l’entoure, donc nous avons mis en place certains mesures pour sensibiliser et respecter le milieu.

En arrivant sur le site on doit notamment parcourir 700 mètres à pied le long d’un sentier balisé pour ne pas écraser les plantes sous nos pas, ne pas être trop bruyant et ne pas polluer. Sur le site nous avons mis en place le tri sélectif et le public est très réceptif.

Etant sur un site classé Natura 2000, nous fermons aux vacances de la Toussaint jusqu’au 1er mars pour que les chauves-souris puissent hiberner. Il y a également des vautours percnoptères et une flore endémique que nous nous devons de préserver.

Claire de Truffes

Claire De Foresta dite "Claire de Truffes" est une scientifique reconvertie dans la truffe. Son amour de la terre et de la cuisine profite aujourd'hui aux curieux et gourmets.

Isabelle Georges

Rencontre avec Isabelle, épicurienne et heureuse propriétaire d'un somptueux mas chargé d'histoire.

Rendez vous.

Voyager avec Lou c'est rapide, facile, et la garantie de s'offrir une expérience unique et mémorable.

Contactez nous via le formulaire ci après







Fermer